Séminaire Génétique éditoriale : Bruno Bureau, Hyperdonat

Cher(e)s collègues

Anne Réach-Ngô et Richard Walter vous invitent à la troisième séance du séminaire « Génétique éditoriale de la première modernité. De l’édition critique à l’analyse de corpus », où Bruno Bureau de l’Université Lyon 3 UMR 5189 (HiSoMA) viendra présenter les enjeux de la collection numérique Hyperdonat.

Jeudi 18 janvier 2018, de 15h à 17h à l’ITEM, centre Pouchet, 57 rue Pouchet, 75017 Paris.


Le commentaire de Donat à Térence ne nous est, à l’exception de deux manuscrits carolingiens incomplets, connus que par des manuscrits de la Renaissance, certains étant même postérieurs aux premières éditions imprimées. La difficulté du texte, la présence massive de grec et l’intérêt que le texte prend dans les débats sur le théâtre à la Renaissance entraînent une multiplication de retouches, conjectures et réaménagements du texte, que l’on perçoit encore parfaitement dans l’édition de P. Wessner (1902) considérée comme édition de référence. Or la confrontation de cette édition aux manuscrits fait apparaître un état extrêmement complexe et brouillé de la transmission du texte, pour lequel l’outil numérique présente de très nombreux avantages à la fois dans la méthodologie à appliquer au texte et dans la mise en oeuvre d’une forme de visualisation par strates de la tradition textuelle. En partant d’exemples précis de choix d’encodage et de visualisation je rendrai compte de notre expérience éditoriale sur ce texte complexe et en particulier sur le commentaire du Phormion  et celui de l’Andrienne. (Bruno Bureau)

———————–

La séance est annoncée sur le carnet de recherches « La roue à livres. Compilation, remaniement et circulation des écrits de la première modernité »:  3e séance 2017-2018

Séminaire Génétique éditoriale _ 2017-2018