Archives mensuelles : octobre 2018

Séminaire technique ITEM L’AMo, 2018-2019, La gestion des risques en Humanités numériques

Cher(e)s collègues

Nous avons le plaisir de vous annoncer le nouveau cycle du séminaire technique sur corpus et humanités numériques, organisé en 2018/2019 conjointement par l’ITEM (CNRS/ENS) et le laboratoire L’Antique le Moderne (L’AMo, Université de Nantes), en visioconférence à Nantes et à Paris. Sa thématique peut intéresser toutes celles et tous ceux qui sont sensibles aux problématiques de gestion des risques dans l’édition numérique de corpus complexes en art et littérature.

La gestion des risques en humanités numériques

Si les risques inhérents aux projets de recherche nécessitant la manipulation d’organismes vivants ou d’équipements lourds sont aisément compris et identifiés par les institutions de recherche, ceux qui ont trait aux projets de recherche en humanités numériques (HN) sont moins connus et donc moins bien anticipés. Les projets HN reposent eux aussi sur la prise de risques, en particulier dans la gestion des données, publiques ou privées, dans le rapport à la technique, au temps, au public. Les risques mériteraient d’être pensés, non seulement dans la perspective des appels à projets de recherche, mais aussi et surtout pour mettre en évidence la dimension expérimentale des recherches en humanité numérique.

Continuer la lecture

Retour à la Simple page après sa sauvegarde

Le module Simple page permet de réaliser des pages statiques.
Lors de la sauvegarde d’une page, le module renvoie directement sur la liste des simples pages (…admin/simple-pages/index/browse) au lieu de rester sur la visualisation de la page, comme Omeka le fait pour les items : on passe d’une page d’édition (…/admin/items/edit/…) à une page de visualisation (…/admin/items/show/id/…).

Continuer la lecture

Le Thresor des joyeuses inventions au colloque « L’éditeur à l’œuvre » (Bâle, 11-13 octobre 2018)

Le processus d’éditorialisation engagé par l’équipe Joyeuses Inventions a été présenté lors du colloque « L’éditeur à l’œuvre : reconsidérer l’auctorialité » organisé par Dominique Brancher, Gaëlle Burg (Université de Bâle) et Giovanni Berjola (Université de Nancy).

Samedi 13 octobre Anne Réach-Ngô : « Éditer un recueil de la Renaissance aujourd’hui, de l’imprimeur-libraire à l’éditeur numérique. Le cas du Thresor des joyeuses inventions (1554-1599) ».

Du dessin à la scène – le cas Little Nemo – De la bande dessinée à l’opéra

Expérimentation génétique de sources multimédia de la création

Le projet Les Sources génétiques de l’opéra et l’expérimentation sur la collection Little Nemo vous invitent à une journée d’études

Mercredi 7 Novembre 2018 de 10H à 17H

Université de Poitiers,
Salle Auguste & Louis Lumière – i-médias – bâtiment B21, 7, rue Shirin Ebadi, 86000 Poitiers

Cette journée est consacrée au projet Du dessin à la scène qui veut étudier et expérimenter les liens génétiques entre une bande dessinée historique, Little Nemo in Slumberland de Winsor McCay (1905), et un opéra contemporain : l’opéra Little Nemo, créé en 2017 à Nantes, composé par David Chaillou, livret d’Olivier Balazuc et Arnaud Delalande.

Voir le programme de la journée.

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité – « Transmettre en ligne les corpus de la première modernité : modes exploratoires et expériences de visualisation »

Séminaire organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes ».

Programme du séminaire
Année 2018-2019

Mardi 6 novembre 2018, 15h-17h (centre Pouchet) : Anne Réach-Ngô et Richard Walter – Introduction du séminaire

 

Continuer la lecture