Comprendre et visualiser l’ancrage du littéraire dans un territoire

Prochaine séance du séminaire technique sur corpus et humanités numériques : « Retours d’expériences sur la mise en ligne de corpus en art et littérature »

Jeudi 15 février 2018, 14h30-17h :

« Comprendre et visualiser l’ancrage du littéraire dans un territoire »

par Mathilde Labbé (L’Amo, Nantes)

Le projet « Littérature et mémoire collective – Comprendre et visualiser l’ancrage du littéraire dans un territoire », lancé en 2017 avec le soutien du CPER DI2L2S, a pour objectif d’étudier le rôle des lieux et des « liens aux lieux » (Laurent Devisme) dans l’élaboration des textes littéraires, dans la réception des œuvres et dans la manière dont des communautés de lecteurs, par exemple les sociétés savantes, s’approprient des figures auctoriales.

Dans ce cadre a été engagé un recensement des monuments littéraires pour permettre une étude des modes et fonctions de la commémoration des écrivains dans l’espace public. Il s’agit d’aborder ces monuments comme des traces de la réception en s’intéressant, entre autres mais non seulement, à l’usage qu’ils font de l’inscription.

Cette communication présentera les grands enjeux du projet et de ce recensement, en privilégiant en particulier le traitement des données textuelles.


Visioconférence sur deux lieux : à l’ITEM (salle de conférence, 59/61, rue Pouchet 75017 Paris, http://www.pouchet.cnrs.fr/plan.htm) et à la Maison des sciences de l’homme Ange Guépin de Nantes (5 allée Jacques Berque, 44021 Nantes cedex 1, salle du conseil, http://www.msh.univ-nantes.fr).

Merci de confirmer votre présence <edition_numerique@item-cnrs.fr>

Ce séminaire est signalé sur

Au plaisir de vous retrouver lors d’une séance du séminaire

Emmanuelle Bousquet (L’AMo) et Richard Walter (ITEM)