Le site Gaspard Monge au séminaire Autobiographie et correspondances de l’ITEM

L’équipe Autobiographie et correspondances du laboratoire ITEM a le plaisir de vous inviter à sa séance de rentrée, qui aura lieu le :

samedi 29 septembre  de 10h à 13h00
ENS au 45, rue d’Ulm, 
salle des Résistants (galerie du premier étage à droite)
avec

« De l’éditorialisation de la correspondance du géomètre Gaspard Monge (1746-1818) aux Œuvres complètes : usages des outils de la critique génétique au service de l’enquête historique en milieu numérique »  par Marie Dupond

L’édition du corpus 1795-1799 de la correspondance du géomètre et la publication des éléments de son étude en histoire des sciences et des techniques en cours sur la plateforme EMAN (ITEM/CNRS/ENS) est à la fois une étape de conversion numérique de l’édition d’un corpus et la préparation de son extension à la correspondance générale.

Ainsi, il s’agit de mettre en correspondance des objectifs scientifiques en histoire des sciences et des techniques, les modalités éditoriales distinctement définies pour la réalisation de plusieurs éditions papier avec les ressources et contraintes techniques du CMS Omeka mis au service de l’édition de corpus sur la plateforme EMAN . La plateforme EMAN est développée au sein de l’Item (CNRS/ENS), laboratoire consacré à l’étude de la genèse des œuvres et avec une longue expérience sur le traitement, l’édition et l’analyse de corpus textuelles informatisés.

Une des pratiques de la critique génétique en environnement numérique est la constitution de dossier et la mise en relation de documents. En investissant les rapports entre génétique et environnement numérique, j’aimerais interroger comment la numérisation et la mise en données de documents exigent  de déterminer les éléments pertinents de description, d’identification et  de documentation et d’établir  de nouvelles modalités d’investigation scientifique. Ainsi il s’agira de montrer comment au sein du projet Monge les pratiques de constitution de dossier et de structuration de collections conduisent à développer les rapports entre pratiques génétiques et historiennes, entre objectifs scientifiques et méthodologie d’éditorialisation.

Voir le site du projet :
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)