Du dessin à la scène – le cas Little Nemo – De la bande dessinée à l’opéra

Expérimentation génétique de sources multimédia de la création

Le projet Les Sources génétiques de l’opéra et l’expérimentation sur la collection Little Nemo vous invitent à une journée d’études

Mercredi 7 Novembre 2018 de 10H à 17H

Université de Poitiers,
Salle Augustin Fresnel – i-médias – bâtiment B21, 7, rue Shirin Ebadi, 86000 Poitiers

Cette journée est consacrée au projet Du dessin à la scène qui veut étudier et expérimenter les liens génétiques entre une bande dessinée historique, Little Nemo in Slumberland de Winsor McCay (1905), et un opéra contemporain : l’opéra Little Nemo, créé en 2017 à Nantes, composé par David Chaillou, livret d’Olivier Balazuc et Arnaud Delalande.

Voir le programme de la journée.

À travers ce projet sur la plateforme EMAN, il s’agit tant de questionner les objets et les méthodes de la critique génétique en milieu numérique que les rapports entre les arts (lyrique, littéraire et graphique)  et leurs pratiques de mise en récit, mise en image, mise en scène et mise en musique en œuvre au cours des processus de création. Le caractère pluri-artistique de l’opéra et de la bande dessinée permet d’avoir une perspective originale sur les processus de transformation, d’adaptation  et de transposition.

Journée organisée par Emmanuelle Bousquet (Université de Nantes), David Chaillou (ESPE Lille nord de France), David Chesnet (Université de Poitiers), Marie Dupond (Eman) et Richard Walter (Item, ENS/CNRS). Avec la participation de Luc Vigier et de Thierry Smolderen.

Le projet amène à interroger l’éditorialisation des différentes formes artistiques (littéraires, graphiques, musicales, scénographiques). L’environnement numérique et ses dispositifs techniques permettent un élargissement des sources pour les études génétiques. Le cas d’étude ici est extrême avec la nécessité de prendre en compte une masse de documents hétérogènes (textuels, sonores, iconographiques et audiovisuels), d’établir les principes et les enjeux de leur éditorialisation, tout en considérant leurs usages scientifiques, pédagogiques, culturels et artistiques et leurs publics.

En documentant les processus de création et en posant la question des usages de tout ce matériau mis à disposition au sein d’un dispositif numérique, nous chercherons à déterminer les modalités du traitement numérique adéquat aux spécificités de l’opéra et de la bande dessinée mais aussi à établir de nouvelles modalités de transmission du savoir dans des perspectives pédagogiques, culturelles et patrimoniales.

Les sources et les méthodes de la critique génétique peuvent être enrichies et renouvelées en adoptant la perspective d’une histoire matérielle, sociale et culturelle, en posant aussi la question des archives et de la mise en réseau des sources de la création avec d’autres corpus. De plus, l’intensification des publications et des mises en relations des sources demande une approche critique et méthodologique. Enfin, il s’agira d’interroger le processus de patrimonialisation et de valorisation de ces « nouveaux corpus » de pratiques artistiques au sein de l’enquête scientifique en milieu numérique.

Cette expérimentation sur Little Nemo est une composante d’un projet plus vaste Sources génétiques de l’opéra mené par Emmanuelle Bousquet au sein de la plateforme Eman (ENS-CNRS) dont l’objectif est de stimuler les études génétique sur l’opéra en constituant une plateforme de ressources numériques et d’éditions thématiques. Le projet s’adresse tant aux acteurs de la création, qu’aux chercheurs dans une perspective interinstitutionnelle et interdisciplinaire.


Programme

10H – Accueil et présentation du projet Little Nemo : Du dessin à la scène

10H15 – Emmanuelle Bousquet (Université de Nantes)
« Enjeux et objectifs du projet Sources génétiques de l’opéra »

 10H45 – Luc Vigier (Université de Poitiers)
« McCay à la lumière des scans »

 11H15 – Pause café

 11H30 – David Chaillou (ESPE Lille nord de France)
« Une petite histoire de création : l’opéra Little Nemo »

 12H15 – Table ronde animée par Luc Vigier et la participation de Thierry Smolderen
La bande-dessinée et les arts : points de contact et spécificités
Mise en récit, mise en vignettes et mise en musique : quelles méthodes pour une génétique littéraire et graphique ?

14H30 – David Chaillou (ESPE Lille nord de France)
Projection commentée d’extraits de l’opéra Little Nemo (2017)

15H15 – Richard Walter (ITEM) et Marie Dupond (EMAN)
Bilan de l’expérimentation d’un travail d’édition numérique génétique autour de Little Nemo

16H – Table ronde et conclusions
Opéra et bande dessinée : pour une mise en correspondance numérique entre formes artistiques
Usages pédagogiques, scientifiques et culturels des dossiers numériques génétiques