TEI Boilerplate pour e-Man ?

Réfléchissant actuellement à une manière de faire de la transcription sur e-Man, de pouvoir l’encoder en XML-TEI puis de la visualiser sur la plateforme, nous évoquons la possibilité d’utiliser TEI Boilerplate, une solution pour afficher des documents TEI dans des navigateurs web et qui a l’intérêt de pouvoir être facilement intégré dans Omeka.

La TEI (Text Encoding Initiative) est un format XML de description de textes qui permet de décrire et d’analyser très finement des documents textuels. TEI Boilerplate est une solution permettant de visualiser dans les navigateurs web ces documents structurés en TEI. Cela évite d’être obligé de transformer ces documents en langage HTML – le langage web reconnu et lu par les navigateurs.

En effet, une solution consisterait à utiliser une feuille de transformation XSLT pour transformer automatiquement le langage XML/TEI en HTML puis de styler ce document HTML grâce à une feuille de style CSS. Cependant, le langage HTML ne permet pas de décrire aussi finement un document que la TEI ; la transformation aura donc pour conséquence de perdre une partie de la richesse de l’encodage en XML/TEI. Une seconde solution consisterait à associer une feuille CSS  à l’intérieur d’un document TEI et d’y styler directement les éléments TEI. Cependant, cette solution ne permettrait pas aux navigateurs de comprendre toute la sémantique de la TEI.

L’avantage de TEI Boilerplate est qu’il permet d’intégrer une feuille XSLT qui ne modifie que très peu l’encodage TEI et l’intègre à l’intérieur d’une enveloppe HTML. Lorsque le navigateur accède au document TEI, il lit une ligne de code (xml-stylesheet) qui lui indique que le document XML doit être traité par la feuille de transformation XSLT de TEI Boilerplate. Ensuite le navigateur traite les éléments TEI en fonction des instructions de la feuille XSLT. Cela permet d’avoir un document TEI intégré dans un document « coquille » HTML. Seuls quelques éléments TEI et leurs attributs sont convertis dans leurs plus proches équivalents HTML pour permettre leur fonctionnement. Par exemple, l’élément <ref> est transformé en <a href="">. L’enveloppe HTML indique également au navigateur de traiter le document en fonction d’une feuille CSS spécifique mis à disposition par TEI Boilerplate afin de styler le texte. Il est également possible d’intégrer des feuilles CSS externes : par défaut, TEI Boilerplate utilise une feuille teibp.css qui style l’enveloppe HTML et le document TEI. Il intègre aussi une feuille custom.css, vide, qui permet de personnaliser la mise en page selon ses besoins.

Cette solution est tout à fait compatible avec Omeka et permet de visualiser les documents TEI très facilement à l’intérieur du système. Il suffit de copier/coller les fichiers TEI Boilerplate accessibles sur GitHub à cette adresse dans un répertoire sur le même serveur que celui où est hébergé Omeka et de modifier un paramètre dans le fichier XSLT pour le faire pointer sur les données à visualiser.


2 réflexions au sujet de « TEI Boilerplate pour e-Man ? »

  1. Ping : Une expérience de stage à l’ITEM – Chloé Menut

  2. Ping : Bilan de stage – juin-août 2016 | eMan

Les commentaires sont fermés.