Journées EMAN 2021 : présentation

28 et 29 janvier 2021, en visio-conférence

Les 28 et 29 janvier 2021, la communauté EMAN (Édition de Manuscrits et d’Archives Numériques) vous convie à la première édition des « Journées EMAN », conçues comme un temps de partages d’expériences et de réflexions autour de l’édition numérique de corpus en humanités sur une plate-forme collaborative multi-modale.

Programme des journées 2021

La plate-forme EMAN, créée en 2015 au sein de l’ITEM (CNRS/ENS) et gérée par le laboratoire Thalim (CNRS/ENS/Sorbonne nouvelle) est une plate-forme numérique qui interroge les modalités de publication en ligne de données qui viennent documenter des projets de publication, d’archivage, d’exploitation ou encore de valorisation de ressources variées, du livre ancien à la bande dessinée, sur une période allant de l’Antiquité à l’époque contemporaine. En 2020, elle fédère plus d’une quarantaine de projets d’édition numérique de corpus et plus de 200 utilisateurs, faisant interagir des bibliothécaires, ingénieurs, chercheurs et enseignants-chercheurs, doctorants, ou encore membres de sociétés savantes désireuses de faire connaître et d’analyser des corpus inexplorés. Elle exploite les potentialités du logiciel Omeka Classic en en proposant des développements informatiques qui renouvellent les usages voire la définition même d’une bibliothèque numérique. D’abord conçue pour l’édition génétique de manuscrits modernes, ses fonctionnalités et son périmètre, ses thématiques et ses typologies documentaires ont évolué en 5 ans. EMAN propose aujourd’hui la gestion, l’éditorialisation et la valorisation de corpus de manuscrits, et d’archives, plus récemment de sources audio et vidéo. Elle accompagne de jeunes chercheurs qui s’initient à l’édition numérique de textes et à la gestion de corpus complexes.

L’originalité de la plate-forme EMAN tient à la méthodologie qu’elle met en œuvre, élaborée de manière collaborative au sein de son bureau et de son comité de pilotage, qui réunit tous les porteurs de projets. Répondant à un besoin d’outils et d’infrastructures de publication de corpus en ligne, EMAN a mis à profit le principe de mutualisation des ressources et des méthodes pour faire émerger, aux côtés de l’outil de publication proprement dit, une véritable communauté d’usage et de réflexion où s’expérimentent au fur et à mesure, selon les besoins et les solutions techniques proposées, diverses manières d’éditer, d’analyser et de valoriser les corpus, qui en retour interrogent et enrichissent le fonctionnement de la plate-forme. La démarche s’accomplit ainsi dans un dialogue inter-disciplinaire et inter-professionnel autour de la question du traitement des données et de leurs publication en environnement numérique.

Après 5 ans de fonctionnement, la plate-forme atteint une maturité technologique et scientifique qui l’incite à partager les démarches, pratiques et résultats obtenus, toujours dans une perspective work in progress. La diversité des projets, qui prennent en compte l’évolution des technologies, a permis d’élaborer de nouveaux plugins, notamment en matière de structuration fine des types de contenu, de relations entre collections, d’historique de modifications, de multilinguisme, d’export et d’interopérabilité. La plate-forme a progressivement intégré les problématiques de la reconnaissance de textes manuscrits, de la transcription et de l’encodage en XML-TEI ou encore de la visualisation en graphes. L’outil continue d’être perfectionné en fonction des nouvelles demandes et enjeux des Humanités numériques, notamment la fairisation des données. Aujourd’hui, en plus des fonctions classiques d’Omeka, la plate-forme propose ainsi une vingtaine de plugins spécifiquement réalisés pour EMAN, des guides et des méthodologies offrant une véritable chaîne éditoriale capable de s’adapter à chaque projet, dans le respect d’une démarche éditoriale et savante souple et itérative.

Ce moment de bilan sera pour la plate-forme l’occasion de revenir sur ses positionnements en matière d’éditorialisation numérique de documents mais aussi en matière de pédagogie et d’éthique de la recherche. Comment inventer des modes de fonctionnement de la recherche qui fonde la production d’une plate-forme multi-modale sur le principe de la mutualisation des méthodes, des outils et des financements, sans pour autant fondre les démarches scientifiques et les contenus dans un moule coercitif qui en verrouillerait les formes d’exploration ? Comment privilégier des études transdisciplinaires et encourager à la collaboration de divers corps de métier (ingénieurs, chercheurs, documentalistes, informaticiens) pour renouveler nos regards sur le geste d’édition scientifique, au-delà d’une simple superposition des méthodologies ? Pour quels utilisateurs ces sites sont-ils créés, comment peuvent-ils venir nourrir des pratiques d’enseignement, de vulgarisation, d’enrichissement des savoirs et enrichir les expériences de la communauté scientifique dans ses relations avec d’autres sphères de publics ?


Pour tout renseignement, contacter le responsable de la plate-forme, Richard Walter

Pour assister à ces journées, envoyez un mail à eman@item-cnrs.fr pour recevoir les codes d’accès à la visioconférence.


1 réflexion sur « Journées EMAN 2021 : présentation »

  1. Ping : Journées EMAN 2021 : – Le carnet du Guichet

Les commentaires sont fermés.