Lefevre-CCF : la « Collection des classiques français » de Lefèvre (1824-1834) et la figure de l’éditeur savant

D’après le libraire-éditeur Edmond Werdet (1793-1870), deux noms marquent l’édition française au début du XIXe siècle : « Ladvocat et Lefèvre, voilà les éditeurs par excellence de cette époque : le premier pour les auteurs naissant à la renommée, le second pour les écrivains d’une réputation faite. » (Werdet 1860, p. 100). La distinction rappelle l’ambiguïté sémantique du terme d’éditeur dans la langue française.

Pourtant, si le nom de Ladvocat, prolongé par la figure qu’en dessine Balzac dans les Illusions perdues, évoque aujourd’hui encore l’histoire des écrivains romantiques, qui connaît encore Lefèvre ? À l’initiative d’une grande « Collection des classiques français », ce dernier s’appuie sur les travaux de savants lettrés, que nous n’hésitons pas à qualifier d’éditeurs savants ou critique avant l’heure – pour publier les œuvres tombées dans le domaine public.

Ce projet poursuit trois objectifs : il s’agit tout d’abord de réunir et de publier cette collection, souvent envisagée de manière éclatée. La mise en relation des différents volumes édités doit offrir un panorama des auteurs lus et vendus sous le terme de classiques sous la Restauration, et met en lumières, à ce titre, un pan important de la construction d’une histoire littéraire de la France. Ensuite, il s’agit de dresser une notice biographique de l’éditeur en charge du volume, pour comprendre qui façonne les textes dits classiques à cette époque. Enfin, il s’agit de transcrire le paratexte original de chacune des éditions (préfaces, notices bio-bibliographiques, notes…).

Responsable : Nicolas Morel

(projet arrêté sur la plate-forme EMAN)



Citer ce billet
Richard Walter (2021, 13 décembre). Lefevre-CCF : la « Collection des classiques français » de Lefèvre (1824-1834) et la figure de l’éditeur savant. EMAN. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o6r7