Retour d’expérience sur l’atelier de travail dédié à l’édition de la correspondance de John-Antoine Nau

Ce lundi 26 septembre 2022, nous avons clôturé l’atelier d’édition numérique Éditer numériquement un corpus. Cas pratiques : correspondance de John-Antoine Nau, transcription de la correspondance originale de l’écrivain (1910-1916).

L’objectif de l’atelier était de réaliser un site EMAN en quatre jours, de la découverte du corpus à sa numérisation et son édition sur EMAN. Le choix de s’intéresser à la numérisation d’une partie du corpus de la correspondance de John-Antoine Nau s’est fait naturellement. Nau, premier prix Goncourt en 1903, a vécu à Porto-Vecchio, en Corse, de 1909 à 1916. Écrivain voyageur, il posa sur la Corse et les Corses un regard inédit, ne laissant pas d’espace aux ethnotypes 1 sur l’île et ses habitants.

À Porto-Vecchio, il écrivit des nouvelles, des lettres, des cartes postales. Éditée, en partie, dans l’ouvrage d’Eugène F. X. Gherardi La Corse de John-Antoine Nau (2017), la correspondance corse de Nau n’avait pas fait, jusqu’à aujourd’hui, l’objet d’une édition numérique.

Sur gentille permission du professeur Gherardi, nous avons pu numériser et analyser une dizaine de documents manuscrits originaux (lettres et cartes postales), écrits par Nau depuis sa petite maison à tuiles rouges de Porto-Vecchio.

Lors de cette dernière séance de restitution, nous avons proposé une esquisse du travail achevé durant l’atelier et publié sur le site John-Antoine Nau et la Corse. Transcription de la correspondance originale de lécrivain (1910-1916), qui est désormais public et accessible sur la plate-forme EMAN : https://eman-archives.org/NauCette réunion conviviale nous a permis, également, de faire un bilan collectif de l’atelier, et de mesurer l’impact que cette initiation à l’édition numérique a eu sur les participant·e·s au projet.

Pour les formateurs, cette expérience a permis d’améliorer la prise en main d’EMAN. Par ailleurs, l’atelier a été l’occasion de mesurer à quel point il est peu aisé de faire travailler tout un groupe de personnes sur certaines parties d’un même site (les pages d’introduction, la mise en page des formulaires…).
De plus, nous avons été agréablement surpris de voir comment le temps dédié à la transcription a été plus important que prévu, le travail sur le texte restant une prérogative pour nos collègues littéraires.

Nous faisons ici un résumé d’autres points émergés lors de la restitution et particulièrement intéressants à notre avis :

  • de la réticence à la confiance : remarquable évolution du rapport à EMAN en tant qu’outil technique de la part des participant·e·s ;
  • mise en valeur de la matérialité d’un corpus, avec l’introduction à la codicologie faite par Jean-Sébastien Macke. Les participant·e·s ont pu apprécier sous un nouveau regard la correspondance des années corses de Nau ;
  • valorisation de la complémentarité de l’édition numérique et du travail de recherche sur un corpus non-numérisé.

Enfin, le site John-Antoine Nau et la Corse va continuer à se développer au-delà des limites temporelles de cet atelier, et fait des disciples ! Nous envisageons de reproduire cette expérience immersive de création de site EMAN, ainsi que cette modalité de restitution ouverte à toute la communauté EMAN, afin de mettre en valeur la publication des nouveaux sites et favoriser le dialogue entre les différents projets.


1 L’ethnotype est formé de deux termes différents : l’ethnos, le peuple, et le type, une catégorisation morale et physique. L’ethnotype chercherait à catégoriser des individus en les ramenant à une ethnie, soit au peuple auquel ils se rapportent. Par conséquent, l’ethnotype aurait une vocation pédagogique ; il chercherait à découvrir le fonctionnement des êtres et des peuples. Kevin Petroni, “Des images qui collent à la peau : les ethnotypes aujourd’hui,” Musanostra, 9 janvier 2021, consulté le 26 septembre 2022, https://www.musanostra.com/des-images-qui-collent-a-la-peau-les-ethnotypes-aujourdhui.


Citer ce billet
Maria Laura Cucciniello (2022, 30 septembre). Retour d’expérience sur l’atelier de travail dédié à l’édition de la correspondance de John-Antoine Nau. EMAN. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o6so