Présentation du projet L’écriture de l’exil au féminin : Elisa Chimenti

Le site EMAN Archives Chimenti (en phase de construction) présentera les résultats éditoriaux du projet Écriture de l’exile au féminin : Elisa Chimenti, porté par le Laboratoire Associé International sur “l’écriture de l’exil au féminin” de l’Université de Lille et par le projet émergent de la MESHS (Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société) de Lille : “Archives de l’écriture de l’exil au féminin” (Elisa Chimenti).

Ce projet de recherche est coordonné conjointement par Camilla Cederna (Université de Lille), responsable du site Archives Chimenti, et Silvia Tatti (Université La Sapienza de Rome). Parmi les objectifs du réseau international, nous trouvons la nécessité d’étudier la relation entre l’expérience dramatique du déracinement et l’écriture des femmes, dans les différents genres littéraires ; la volonté d’analyser les caractéristiques spécifiques de l’écriture de l’exil au féminin ; le besoin de faire connaître et reconnaître les écrivaines invisibles, écrivaines dans l’ombre qui ont contribué de façon significative au dialogue entre les langues, les cultures et les idées, dans l’espace européen et méditerranéen entre XIXe et XXe siècles.

L’édition numérique des textes d’Elisa Chimenti et d’autres écrivaines est un point central autour duquel se développera la réflexion des membres du réseau, qui éditeront, entre autres, les textes de Cristina Trivulzio di Belgiojoso : l’équipe d’EMAN est heureuse de pouvoir contribuer au développement d’une telle édition numérique.

Afin d’en savoir plus : https://lai-ecriture-exil-au-feminin.univ-lille.fr

Pour approfondir : https://journals.openedition.org/atlante/27380


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Maria Laura Cucciniello (17 octobre 2023). Présentation du projet L’écriture de l’exil au féminin : Elisa Chimenti. EMAN. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/o6uf