Édition et recherche historique en milieu numérique, De l’édition de la correspondance de Gaspard Monge à l’élaboration d’un récit biographique

Le 3 octobre 2017, dans le cadre du séminaire du Laboratoire d’histoire des sciences et des techniques  des archives Poincaré (Nancy/Université de Lorraine), organisé par Pierre-Édouard Bour, a été présenté par Marie Dupond le projet Monge au cours de l’exposé Édition et recherche historique en milieu numérique, De l’édition de la correspondance de Gaspard Monge (1746-1818) à l’élaboration d’un récit biographique.

La plateforme EMAN a été évoquée en soulignant le développement du dispositif technique de la plateforme qui a permis de dépasser les objectifs initiaux de préservation et de mise à disposition pour envisager le traitement (transcription / annotation / encodage) des corpus pour servir une investigation scientifique en milieu numérique et dans une perspective pluridisciplinaire.

C’est le triple traitement (transcription, structuration, annotation) de corpus qui permet de correspondre aux divers besoins de représentation et de transformation des manuscrits et des documents. Et c’est autour du triple traitement du document que les préoccupations des disciplines peuvent se rejoindre.

Ainsi les corpus éditorialisés au sein de la plateforme constituent des outils d’interdisciplinarité en favorisant le développement d’une posture méthodologique et épistémologique qui investit notamment la question des rapports entre méthodes littéraires et historiques.



Citer ce billet
Richard Walter (2017, 31 octobre). Édition et recherche historique en milieu numérique, De l’édition de la correspondance de Gaspard Monge à l’élaboration d’un récit biographique. EMAN. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o6la