Archives de catégorie : Billets

De l’édition à l’éditorialisation. Pour une approche historique des éditions de correspondances

Présentation du projet Gaspard Monge par Marie Dupond avec De l’édition à l’éditorialisation. Pour une approche historique des éditions de correspondances dans

DHnord 2016 – Humanités numériques: théories, débats, approches critiques, Lille, 21 novembre 2016 (https://www.meshs.fr/page/dhnord_2016).

Support de communication :

Présentation en PDF

Le projet sur la correspondance de Gaspard Monge y est cité.

Astuces d’e-Man

Cette nouvelle rubrique voudra décrire les différentes opérations nous ayant permis de personnaliser Omeka aux besoins scientifiques des projets.

Nous mettons à disposition les plugins sur notre page GitHub :

Cette rubrique est plutôt conçue comme un « couteau suisse » avec les astuces, patchs, lignes de commandes et autres joyeusetés informatiques que nous avons développés

A suivre donc….

« Avant l’écriture, à côté du texte : la fonction des listes dans les manuscrits de l’époque moderne et contemporaine » 4 /11/ 2016

AfficheJE–Avant l’écriture, à côté du texte.inddMonica Zanardo et Christian Del Vento ont le plaisir de vous inviter à la Journée d’étude :

Avant l’écriture, à côté du texte : la fonction des listes dans les manuscrits de l’époque moderne et contemporaine.

Vendredi 4 novembre 2016, de 9h30 à 18h

Salle Claude Simon, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle,
Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

***

La journée d’étude Avant l’écriture, à côté du texte est organisée sous la responsabilité de Monica Zanardo et Christian Del Vento dans le cadre du programme LECEMO consacré aux « listes » et piloté par Philippe Guérin et Olivier Biaggini.
Cette rencontre vise à nourrir la réflexion théorique sur les listes (leur fonction, leur statut, leur rôle) en s’appuyant sur des exemples concrets tirés de l’étude des manuscrits d’écrivains. L’approche proposée, notamment celle de la critique génétique, est susceptible en effet de questionner l’objet « liste » et sa fonction dans la création littéraire en regardant de près les multiples typologies de liste qui figurent dans les archives littéraires de l’époque moderne et contemporaine.
Présentation :
Pourquoi les écrivains dressent-ils des listes en rédigeant leurs œuvres ? Quel est le statut de ces avant-textes ? Quel rapport entretiennent les listes préparatoires avec la rédaction d’un texte littéraire ? Ces listes sont-elles simplement des repères ? Ou peuvent-elles être le point de départ pour une réflexion sur le passage de la fluidité de l’imagination à la formalisation de l’écriture ? Pourquoi les écrivains utilisent-ils des listes pour témoigner de leurs propres choix littéraires ?

Continuer la lecture

Brouillons du XIXe siècle : les écrivains et leurs manuscrits

14 octobre 2016 (ENS – 45 rue d’Ulm, salle des Actes)

Journée d’étude de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes.affiche

A la fin du XIXe siècle, dans le monde de la culture française on assiste à un phénomène assez frappant : les écrivains commencent à faire don de leurs manuscrits à la Bibliothèque nationale où à d’autres archives. D’Hugo à Zola, de Quinet à Renan, des Goncourt à Flaubert, de Lamartine à Scribe, les héritiers de ces « grands hommes de lettres » s’empressent de léguer les précieux restes pour qu’ils soient conservés au profit des générations futures. Cette « institutionnalisation de la valeur culturelle du manuscrit littéraire » (A. Grésillon), qui perdure encore aujourd’hui, est un témoin flagrant de changements marquants dans l’histoire de la culture, qui vont modifier le statut de l’écrivain, son rôle d’auteur/créateur, la valeur de son œuvre.

Continuer la lecture

Bilan de stage – juin-août 2016

 

J’ai effectué un stage au sein de l’Institut des textes et manuscrits modernes du 13 juin au 31 août 2016. Cette expérience professionnelle m’a permis de mettre en application les connaissances apprises lors de ma formation professionnelle  « Patrimoine écrit et édition numérique » du Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours : gérer des projets dans le domaine des humanités numériques, savoir se situer à l’interface entre les ingénieurs, les éditeurs, les documentalistes et les chercheurs et, surtout, savoir traduire les besoins de ces derniers de telle sorte qu’ils soient compris des ingénieurs qui, eux, mettront en place les solutions techniques adéquates (aussi bien en documentation qu’en informatique). Sous la direction de Richard Walter, j’ai donc participé aux différents projets hébergés sur la plateforme e-Man. Les missions que nous avions déterminées ensemble au début de mon stage étaient plurielles et ont, de surcroît, évolué tout au long de mon stage en fonction des besoins les plus urgents.

Continuer la lecture

Atelier Digit_Hum 2016 : Les bibliothèques se livrent !

PNG - 52.9 ko

Lundi 10 octobre (17h-19h) et Mardi 11 octobre 2016 (9h30-17h30)

École normale supérieure – 45 rue d’Ulm 75005 Paris

A la suite de l’Atelier de l’an dernier (https://transfers.huma-num.fr/digithum2015/), le CAPHES et le labex TransferS organisent les 10 et 11 octobre prochains un nouvel atelier autour des bibliothèques numériques.

Le thème de l’Atelier Digit_Hum 2016 s’est imposé à partir du constat de la prolifération des bibliothèques numériques et des expositions virtuelles, avec en filigrane la question de comment les bibliothèques se livrent ? Nous nous intéresserons plus particulièrement aux projets patrimoniaux visant à offrir une meilleure accessibilité à des documents culturels que ce soit des bibliothèques généralistes ou des projets de recherches souhaitant mettre en valeur des fonds documentaires de façon innovante. Ainsi nous nous interrogerons sur l’articulation entre ces deux types de bibliothèques et de public ainsi qu’aux spécificités des différents outils d’exploitation : concurrence ou complémentarité ?

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité – « Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité : enjeux, méthodes et outils »

Marque typographique de Josse Bade (détail), Scripta oxoniensia in quatuor Sententiarum libros. Paris, Josse Bade, 1519.

Marque typographique de Josse Bade (détail), Scripta oxoniensia in quatuor Sententiarum libros. Paris, Josse Bade, 1519.

Nous avons le plaisir de vous annoncer un nouveau séminaire. Sa thématique peut intéresser toutes celles et tous ceux qui sont sensibles aux problématiques d’édition numérique de corpus complexes.

Il est organisé à l’ITEM par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) et Richard Walter (ITEM) :
Génétique éditoriale de la première modernité
« Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité : enjeux, méthodes et outils » Continuer la lecture

TEI Boilerplate pour e-Man ?

Réfléchissant actuellement à une manière de faire de la transcription sur e-Man, de pouvoir l’encoder en XML-TEI puis de la visualiser sur la plateforme, nous évoquons la possibilité d’utiliser TEI Boilerplate, une solution pour afficher des documents TEI dans des navigateurs web et qui a l’intérêt de pouvoir être facilement intégré dans Omeka.

Continuer la lecture

Rencontre avec Fabrice Melka, mercredi 29 juin

Fabrice Melka, ingénieur d’études à l’IMAF (Institut des mondes africains), a mis en place le projet « transcrire » (accessible à cette adresse: http://transcrire.huma-num.fr/), dont nous avons pu entendre la présentation lors de la journée d’études Omeka le lundi 13 juin 2016. Ce projet de transcription collaborative donne la possibilité à chacun, chercheurs ou grand public, de pouvoir participer à la transcription des archives et des matériaux de terrains de recherche en sciences humaines et sociales. Plusieurs collections, telles que les cahiers de terrain de Raymond Mauny, historien et spécialiste de la préhistoire et de la protohistoire, ou ceux d’Annie-Hélène Dufour, ethnologue, ont été numérisées et insérées sur la plateforme pour être transcrites.

Continuer la lecture

Projets scientifiques avec Omeka : journée d’études 13 juin 2016 (2)

La journée d’études « PSO 2016 » se déroule à l’amphi Dussane de l’ENS, 45 rue d’Ulm.

100 personnes assistent à la journée, 40% n’ont pas de projets Omeka pour l’instant. Il y a autant de bibliothèques et d’éditeurs que de chercheurs.

Les mots-clés utilisés par les personnes pour s’inscrire

wordle_PSO

 

Sharon Leon a présenté l’histoire d’Omeka et la future version Omeka-S

Hashtag : #PSOmeka2016

L’intérêt manifesté par les participants et la diversité des projets montre que l’importante prise par Omeka dans l’édition et la diffusion des contenus scientifiques.
De nombreux échanges ont concerné la future version d’Omeka S (S pour sémantique mais aussi pour multi-sites).

Une captation video a été faite et sera mise en ligne sur PSL Explore.
Il est dans l’air de renouveler cette manifestation.

La mort des humanités numériques ?

La sixième séance du séminaire technique « édition & corpus numériques » aura lieu

Le mardi 7 juin 2016, de 14h30 à 16h30
dans les locaux de l’ITEM, salle 255, 59/61, rue Pouchet 75017 Paris.
Plan d’accès : http://www.pouchet.cnrs.fr/plan.htm

« La mort des humanités numériques (?) »

Par
Thomas Lebarbé (Université de Grenoble)

Continuer la lecture

Projets scientifiques avec Omeka : journée d’études 13 juin 2016

Le lundi 13 juin 2016, une journée d’étude, proposée par PSL et organisée par Anne Garcia-Fernandez (LAS) et Richard Walter (ITEM), est consacrée aux projets scientifiques qui utilisent la plate-forme Omeka : « Nouveaux usages d’éditions et de valorisation des fonds, archives et corpus scientifiques »

Cette journée proposera des retours d’expérience sur différents usages d’Omeka dans le monde de la recherche scientifique. Elle est ouverte à tout porteur de projets d’édition de contenus scientifiques en ligne, ayant ou pas une expérience avec Omeka.
L’entrée est libre dans la limite des places disponibles et uniquement sur inscription :
https://explore.univ-psl.fr/fr/agenda/journ%C3%A9e-projets-scientifiques-avec-omeka

Recommandations pour l’édition de textes

Le groupe « Questions juridiques » du Consortium Cahier a publié un document important à destination des auteurs et d’éditeurs de textes numériques.

La publication des éditions de textes : Informations et recommandations – le guide du groupe Questions juridiques

<<< L’objectif de ce guide est d’œuvrer à l’accessibilité des textes édités. Il propose d’informer les éditeurs de textes, chercheurs confirmés ou doctorants qui sont amenés à faire publier leurs travaux, sur leurs droits et obligations en tant que chercheurs-publiants, d’analyser les contrats d’édition qui leur sont généralement proposés et de présenter des avenants à ces contrats >>>

Un document de référence pour nos travaux.

Il est consultable sur le carnet de recherche du consortium Cahier : http://cahier.hypotheses.org/1928

La plateforme OpenEdition Books : Qu’est-ce que diffuser des livres de sciences humaines et sociales au format électronique ?

Mardi 19 avril, a eu lieu la 4e séance du séminaire technique de l’ITEM.
Malgré les vacances universitaires parisiennes, une vingtaine de personnes sont venues écouter Bastien Miraucourt, coordinateur du service livres de la plate-forme OpenEdition au sein du CLEO.

Durant deux heures, Bastien a expliqué que l’écosystème des publications numériques, les évolutions éditoriales, le modèle économique et les systèmes d’évaluation appliqués aux publications électroniques. Comme toujours avec le CLEO, l’exposé fut précis, dense et basé sur une réelle expérience éditoriale et numérique.

La document support du séminaire peut être utile pour se positionner face aux nouvelles problématiques de l’édition numérique.

Support de Bastien Miraucourt