Archives de catégorie : Billets

Un séminaire virtuel d’introduction à la gestion de projet en humanités numériques

Un séminaire virtuel (et plurilingue) est organisé par Richard Walter (ITEM) et Verónica Trujillo (Universidad de Las Palmas)  sur la gestion de projets en humanités numériques.

Le séminaire aura lieu à Paris (ITEM) et Las Palmas (Instituto Universitario de Análisis y Aplicaciones Textuales, IATEXT, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria), en français et espagnol.

Un compte-rendu d’expérience sera ensuite diffusé sur le carnet de recherche e-Man.

Présentation du séminaire en espagnol

Présentation du séminaire en anglais

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la deuxième séance

13 décembre 2016, ITEM, Paris 17e.

Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité.

Quels méthodes et outils ?

La séance du 13 décembre a consisté à confronter la définition des enjeux présentés lors de la première séance (spécificités des textes produits et imprimés au cours de la première modernité, pertinence des outils numériques d’édition, de visualisation et d’exploitation) à un corpus, que l’on a défini à trois niveaux :

Continuer la lecture

Journée « PSO : projets scientifiques avec Omeka » : les vidéos en ligne

La journée d’études « PSO 2016 » a eu lieu le 13 juin 2016 avec la présence de plus de 100 personnes.

wordle_PSO

Une captation video a été faite et est maintenant accessible sur PSL Explore.

https://explore.univ-psl.fr/fr/conferences?field_ref_cycle_tid%5B%5D=979&op=Appliquer

Il est toujours dans l’air de renouveler cette manifestation.

Une expérience de saisies sur la plateforme e-Man de l’ITEM

Ce billet est réalisé dans le cadre d’une mission effectuée sur la plate-forme e-Man de l’ITEM et les différents projets qu’elle contient, en concertation avec le responsable de la plateforme Richard Walter. Cette mission avait pour objectif à la fois la mise à jour des champs Dublin Core et des métadonnées personnalisées de notices déjà intégrées selon les spécifications du guide de saisies propre à chaque site de la plateforme. À ce jour, la quasi-totalité du travail a été effectué sur sept sites différents notamment celui portant sur Aragon et les Lettres Françaises, le fonds Philippe Guillou ou encore la correspondance de Gaspard Monge.

Continuer la lecture

Vidéos de Digit Hum

On nous communique :

PNG - 52.9 ko

Atelier Digit Hum 2016

École normale supérieure – Paris

Les vidéos des interventions des journées des 10 et 11 octobre derniers sont désormais consultables en ligne via le portail Humanités Numériques du labex TransferS :

https://transfers.huma-num.fr/digithum2016

L’accueil favorable de cet atelier nous encourage à donner suite à ce type de manifestation, aussi, le CAPHÉS et le labex TransferS restent ouverts à toutes suggestions qui vous paraîtraient intéressantes pour faire évoluer de telles rencontres autour des questions et des actualités en Humanités numériques.

Contact des organisateurs

On y a parlé d’Omeka, Omeka S, Atelier Geek Omeka et e-Man

Edición digital genética de los archivos Perny

La plate-forme e-Man & Omeka seront évoqués dans « Edición digital genética de los archivos Perny », communication par Xavier Lee-Lee & Verónica C. Trujillo González (Universidad de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne) & Richard Walter (ITEM CNRS-ENS, France)

Congrès de l’Association of History, Literature, Science, and Technology, 2016 AHLiST International Conference (http://www.ahlist.org), Universidad de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne, vendredi 18 novembre 2016.

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la première séance

Marque typographique de Josse Bade (détail), Scripta oxoniensia in quatuor Sententiarum libros. Paris, Josse Bade, 1519.

Marque typographique de Josse Bade (détail), Scripta oxoniensia in quatuor Sententiarum libros. Paris, Josse Bade, 1519.

15 novembre 2016, ITEM, Paris 17e.

Le point de départ de la réflexion de ce séminaire, organisé par Anne Réach-Ngô et Richard Walter,  réside dans le constat que tout un pan de la production littéraire des XVIe et XVIIe siècles a été communiqué à ses lecteurs sous une forme éditoriale complexe :
– des recueils collectifs, partiellement anonymes, comprenant des pièces posthumes mêlées à des pièces contemporaines,
– publiés de manière successive et simultanée lors de rééditions par un même imprimeur ou groupe d’imprimeurs, lors d’éditions concurrentes par des imprimeurs différents, en des réactualisations qui peuvent être séparées par plusieurs décennies,
– en des éditions qui proposent, sous un même titre, un ensemble de pièces dont la nature, le nombre, l’ordre, les intitulés, parfois les textes eux-mêmes varient considérablement d’une édition à l’autre,
– les rééditions se nourrissant d’un réseau d’autres publications, dont elles empruntent parfois des morceaux, ou dont elles s’inspirent largement.

Continuer la lecture

Acteurs de la numérisation du patrimoine et usagers des patrimoines numérisés

Une information intéressante pour les éditions et les transcriptions de corpus littéraires :

<<<

Le réseau Usages Des Patrimoines Numérisés est heureux de vous annoncer la reprise de son séminaire doctoral annuel.

Le séminaire 2016-2017 Acteurs de la numérisation du patrimoine et usagers des patrimoines numérisés débutera le 30 novembre 2016 de 14H à 17H au centre de Bibliothèque Jacques Seebacher de l’Université Paris Diderot (au 2 ° étage du bâtiment A des Grands Moulins, 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris).

Au cours de la première séance « Transcrire la Révolution, les Papiers Préparatoires de Jules Michelet », coordonnée par Paule Petitier, les questions posées par l’élaboration d’un outil de transcription dans un environnement numérique, les pratiques collaboratives et la formation des contributeurs seront abordées dans le cadre d’un atelier pratique.

Contact : recherche@udpn.fr

>>>

De l’édition à l’éditorialisation. Pour une approche historique des éditions de correspondances

Présentation du projet Gaspard Monge par Marie Dupond avec De l’édition à l’éditorialisation. Pour une approche historique des éditions de correspondances dans

DHnord 2016 – Humanités numériques: théories, débats, approches critiques, Lille, 21 novembre 2016 (https://www.meshs.fr/page/dhnord_2016).

Support de communication :

Présentation en PDF

Le projet sur la correspondance de Gaspard Monge y est cité.

Astuces d’e-Man

Cette nouvelle rubrique voudra décrire les différentes opérations nous ayant permis de personnaliser Omeka aux besoins scientifiques des projets.

Nous mettons à disposition les plugins sur notre page GitHub :

Cette rubrique est plutôt conçue comme un « couteau suisse » avec les astuces, patchs, lignes de commandes et autres joyeusetés informatiques que nous avons développés

A suivre donc….

Journée « Projets scientifiques avec Omeka » : un compte-rendu

Le 13 juin 2017, une journée a été organisée avec le soutien de PSL autour des « projets scientifiques avec Omeka ». Voir le programmme et un premier retour

Un compte-rendu a été rédigé par les organisateurs, Anne Garcia-Fernandez et Richard Walter : lire ce document.

« Avant l’écriture, à côté du texte : la fonction des listes dans les manuscrits de l’époque moderne et contemporaine » 4 /11/ 2016

AfficheJE–Avant l’écriture, à côté du texte.inddMonica Zanardo et Christian Del Vento ont le plaisir de vous inviter à la Journée d’étude :

Avant l’écriture, à côté du texte : la fonction des listes dans les manuscrits de l’époque moderne et contemporaine.

Vendredi 4 novembre 2016, de 9h30 à 18h

Salle Claude Simon, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle,
Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

***

La journée d’étude Avant l’écriture, à côté du texte est organisée sous la responsabilité de Monica Zanardo et Christian Del Vento dans le cadre du programme LECEMO consacré aux « listes » et piloté par Philippe Guérin et Olivier Biaggini.
Cette rencontre vise à nourrir la réflexion théorique sur les listes (leur fonction, leur statut, leur rôle) en s’appuyant sur des exemples concrets tirés de l’étude des manuscrits d’écrivains. L’approche proposée, notamment celle de la critique génétique, est susceptible en effet de questionner l’objet « liste » et sa fonction dans la création littéraire en regardant de près les multiples typologies de liste qui figurent dans les archives littéraires de l’époque moderne et contemporaine.
Présentation :
Pourquoi les écrivains dressent-ils des listes en rédigeant leurs œuvres ? Quel est le statut de ces avant-textes ? Quel rapport entretiennent les listes préparatoires avec la rédaction d’un texte littéraire ? Ces listes sont-elles simplement des repères ? Ou peuvent-elles être le point de départ pour une réflexion sur le passage de la fluidité de l’imagination à la formalisation de l’écriture ? Pourquoi les écrivains utilisent-ils des listes pour témoigner de leurs propres choix littéraires ?

Continuer la lecture

Brouillons du XIXe siècle : les écrivains et leurs manuscrits

14 octobre 2016 (ENS – 45 rue d’Ulm, salle des Actes)

Journée d’étude de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes.affiche

A la fin du XIXe siècle, dans le monde de la culture française on assiste à un phénomène assez frappant : les écrivains commencent à faire don de leurs manuscrits à la Bibliothèque nationale où à d’autres archives. D’Hugo à Zola, de Quinet à Renan, des Goncourt à Flaubert, de Lamartine à Scribe, les héritiers de ces « grands hommes de lettres » s’empressent de léguer les précieux restes pour qu’ils soient conservés au profit des générations futures. Cette « institutionnalisation de la valeur culturelle du manuscrit littéraire » (A. Grésillon), qui perdure encore aujourd’hui, est un témoin flagrant de changements marquants dans l’histoire de la culture, qui vont modifier le statut de l’écrivain, son rôle d’auteur/créateur, la valeur de son œuvre.

Continuer la lecture

Bilan de stage – juin-août 2016

 

J’ai effectué un stage au sein de l’Institut des textes et manuscrits modernes du 13 juin au 31 août 2016. Cette expérience professionnelle m’a permis de mettre en application les connaissances apprises lors de ma formation professionnelle  « Patrimoine écrit et édition numérique » du Centre d’études supérieures de la Renaissance à Tours : gérer des projets dans le domaine des humanités numériques, savoir se situer à l’interface entre les ingénieurs, les éditeurs, les documentalistes et les chercheurs et, surtout, savoir traduire les besoins de ces derniers de telle sorte qu’ils soient compris des ingénieurs qui, eux, mettront en place les solutions techniques adéquates (aussi bien en documentation qu’en informatique). Sous la direction de Richard Walter, j’ai donc participé aux différents projets hébergés sur la plateforme e-Man. Les missions que nous avions déterminées ensemble au début de mon stage étaient plurielles et ont, de surcroît, évolué tout au long de mon stage en fonction des besoins les plus urgents.

Continuer la lecture

Atelier Digit_Hum 2016 : Les bibliothèques se livrent !

PNG - 52.9 ko

Lundi 10 octobre (17h-19h) et Mardi 11 octobre 2016 (9h30-17h30)

École normale supérieure – 45 rue d’Ulm 75005 Paris

A la suite de l’Atelier de l’an dernier (https://transfers.huma-num.fr/digithum2015/), le CAPHES et le labex TransferS organisent les 10 et 11 octobre prochains un nouvel atelier autour des bibliothèques numériques.

Le thème de l’Atelier Digit_Hum 2016 s’est imposé à partir du constat de la prolifération des bibliothèques numériques et des expositions virtuelles, avec en filigrane la question de comment les bibliothèques se livrent ? Nous nous intéresserons plus particulièrement aux projets patrimoniaux visant à offrir une meilleure accessibilité à des documents culturels que ce soit des bibliothèques généralistes ou des projets de recherches souhaitant mettre en valeur des fonds documentaires de façon innovante. Ainsi nous nous interrogerons sur l’articulation entre ces deux types de bibliothèques et de public ainsi qu’aux spécificités des différents outils d’exploitation : concurrence ou complémentarité ?

Continuer la lecture