Archives par étiquette : féminisme

Le projet HoL au congrès de l’ESSE 2021

Dans le cadre du 15èmecolloque international de l’ESSE (European Society for the Study of English) organisé par l’Université de Lyon et qui se déroulera en ligne du 30 Août au 3 Septembre 2021, le site Holographical-Lee (HoL) Vernon Lee (Violet Paget): Letters, notebooks and manuscripts – Lettres, carnets et manuscrits fera l’objet de deux présentations au sein du séminaire « Transnational Perspectives in, Transnational Perspectives on European Feminism » le mardi 31 août, 14:4516:45, sous la direction de Isil Bas (Istanbul Kültür University, Turquie) ; Florence Binard (Paris Diderot – Université de Paris) ; Renate Haas (Université de Kiel, Allemagne) ; Maria Socorro Suarez Lafuente (Université d’Oviedo, Espagne).

  • Sally Blackburn-Daniels pour Sophie Geoffroy: « Challenging national identities : the digital edition of Vernon Lee’s Papers, or reflections in a digital mirror »
  • Sally Blackburn-Daniels (Open University, UK): « Caroline Playne and Vernon Lee : Transnational Feminism, Solidarity, and Pacifism through the Great Sally Blackburn-Daniels pour Sophie GeoffroyWar Years and across Borders »

Ouverture du site HoL

Quatorzième site public sur la plateforme EMAN !

Ce mardi 12 janvier 2021, le site du projet Holographical-Lee (HoL) : Vernon Lee (Violet Paget) : Letters, notebooks and manuscripts – Lettres, carnets et manuscrits est ouvert au public sans mot de passe et en version bilingue français – anglais.

Un nouveau site de correspondances et d’archives

D’autres sites suivront.

Les manuscrits de Victorine de Chastenay

(projet en cours d’élaboration sur la plate-forme EMAN)

Ce projet vise à établir l’édition critique et à assurer l’exploration des manuscrits de Victorine de Chastenay de Lenty (1771-1855) au sein de la plateforme EMAN. Cette autrice a été reconnue dès le XIXe siècle pour ses traductions et ouvrages principalement littéraires, mais ses autres productions savantes couvrant un bien plus large éventail de savoirs et de pratiques sont restées à l’état de manuscrits et n’ont jamais été étudiées. Si ses Mémoires ont été publiés et réédités, les historien.ne.s n’ont par ce biais cependant pas accès à l’ensemble du travail savant réalisé par cette femme dont les écrits qui nous restent s’étendent de 1788 à 1855. L’objectif de cette édition numérique est de rendre accessibles et exploitables les écrits de cette savante aux historien.ne.s de manière à offrir une meilleure compréhension des pratiques savantes mises en oeuvre par les femmes sur cette période. Elle assure également la conservation et la circulation de ces traces fragiles laissées par une femme dans le domaine des savoirs de tout type (botanique, poésie, mathématiques, histoire…). Le corpus d’étude est constitué des archives de Victorine de Chastenay de Lenty formant la plus grande partie du fonds Chastenay de Lenty, localisé aux archives départementales de la Côte d’or à Dijon (E378 (a-h) et E378 (1-30)).

(responsables du projet : Valérie Burgos-Blondelle, Isabelle Lémonon)