Archives par étiquette : génétique éditoriale

Le Thresor des joyeuses inventions au colloque « L’éditeur à l’œuvre » (Bâle, 11-13 octobre 2018)

Le processus d’éditorialisation engagé par l’équipe Joyeuses Inventions a été présenté lors du colloque « L’éditeur à l’œuvre : reconsidérer l’auctorialité » organisé par Dominique Brancher, Gaëlle Burg (Université de Bâle) et Giovanni Berjola (Université de Nancy).

Samedi 13 octobre Anne Réach-Ngô : « Éditer un recueil de la Renaissance aujourd’hui, de l’imprimeur-libraire à l’éditeur numérique. Le cas du Thresor des joyeuses inventions (1554-1599) ».

Génétique éditoriale de la première modernité – « Transmettre en ligne les corpus de la première modernité : modes exploratoires et expériences de visualisation »

Séminaire organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes ».

Programme du séminaire
Année 2018-2019

Mardi 6 novembre 2018, 15h-17h (centre Pouchet) : Anne Réach-Ngô et Richard Walter – Introduction du séminaire

 

Continuer la lecture

Un nouveau groupe de travail : Génétique XVI-XVII (ITEM)

Un nouveau groupe de travail « Génétique XVI-XVII » (dir. Guillaume Peureux et Anne Réach-Ngô) a été créé à l’ITEM : voir sa présentation sur le carnet de recherche La Roue à Livres « Compilation, remaniement et circulation des écrits de la première modernité ».

Il interviendra sur les projets Thresors de la Renaissance et Thresors des joyeuses inventions.