Archives par étiquette : génétique éditoriale

Colloque « Circulation des écrits littéraires de la Première Modernité & Humanités numériques »

Chères et chers collègues,

Veuillez trouver ci-joints le programme et l’affiche du colloque Circulation des écrits littéraires de la Première Modernité et Humanités Numériques.
Il aura lieu les les 4 et 5 juin 2019 à l’École Normale Supérieure, salle Paul Langevin, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris, 2ème étage.

Continuer la lecture

Séminaire Génétique éditoriale : Le programme Ricercar, un environnement numérique en musicologie

Cher(e)s collègues,

Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS) vous invitent à la troisième séance du séminaire Génétique éditoriale de la première modernité – « Transmettre en ligne les corpus de la première modernité : modes exploratoires et expériences de visualisation ».

David Fiala (CESR, Université de Tours), « Le programme Ricercar, un environnement numérique en musicologie ».

Mardi 26 mars 2019, de 15h à 17h, à l’ENS, 29 rue d’Ulm, 75005 Paris, salle 235B .

Continuer la lecture

Thresors de la Renaissance à la journée d’études « Construire, accumuler et diffuser les savoirs à l’époque moderne » (Poitiers, 7 mars 2019)

Anne Réach-Ngô présentera le corpus des Thresors de la Renaissance sur EMAn

avec sa communication « Thresors historiques et géographiques de la Renaissance, compiler des savoirs pour quels usages ? » lors de la journée d’études « Construire, accumuler et diffuser les savoirs à l’époque moderne », organisée par Pascal Duris (SPH), Guilhem Farrugia (U. de Poitiers), Violaine Giacomotto (TELEM) et Dominique Moncond’huy (U. de Poitiers).

Voir une présentation de la communication sur le carnet La Roue à livres

Voir le programme de la journée

Séminaire Génétique éditoriale : Marco Polo goes digital : new visualisation possibilities through EVT

Cher(e)s collègues,

Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS) vous invitent à la troisième séance du séminaire Génétique éditoriale de la première modernité – « Transmettre en ligne les corpus de la première modernité : modes exploratoires et expériences de visualisation ».

Marina Buzzoni (université Ca’ Foscari de Venise), « Marco Polo goes digital : new visualisation possibilities through EVT » (projet Digital Marco Polo) avec Eugenio Burgio, Elisa Cugliana, Chiara Martignano & Samuela Simion (Ca’ Foscari University of Venice).

Continuer la lecture

Le Thresor des joyeuses inventions au colloque « L’éditeur à l’œuvre » (Bâle, 11-13 octobre 2018)

Le processus d’éditorialisation engagé par l’équipe Joyeuses Inventions a été présenté lors du colloque « L’éditeur à l’œuvre : reconsidérer l’auctorialité » organisé par Dominique Brancher, Gaëlle Burg (Université de Bâle) et Giovanni Berjola (Université de Nancy).

Samedi 13 octobre Anne Réach-Ngô : « Éditer un recueil de la Renaissance aujourd’hui, de l’imprimeur-libraire à l’éditeur numérique. Le cas du Thresor des joyeuses inventions (1554-1599) ».

Génétique éditoriale de la première modernité – « Transmettre en ligne les corpus de la première modernité : modes exploratoires et expériences de visualisation »

Séminaire organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes ».

Programme du séminaire
Année 2018-2019

Mardi 6 novembre 2018, 15h-17h (centre Pouchet) : Anne Réach-Ngô et Richard Walter – Introduction du séminaire

 

Continuer la lecture

Un nouveau groupe de travail : Génétique XVI-XVII (ITEM)

Un nouveau groupe de travail « Génétique XVI-XVII » (dir. Guillaume Peureux et Anne Réach-Ngô) a été créé à l’ITEM : voir sa présentation sur le carnet de recherche La Roue à Livres « Compilation, remaniement et circulation des écrits de la première modernité ».

Il interviendra sur les projets Thresors de la Renaissance et Thresors des joyeuses inventions.