Archives par étiquette : Thresor

Un nouveau groupe de travail : Génétique XVI-XVII (ITEM)

Un nouveau groupe de travail « Génétique XVI-XVII » (dir. Guillaume Peureux et Anne Réach-Ngô) a été créé à l’ITEM : voir sa présentation sur le carnet de recherche La Roue à Livres « Compilation, remaniement et circulation des écrits de la première modernité ».

Il interviendra sur les projets Thresors de la Renaissance et Thresors des joyeuses inventions.

Séminaire Génétique éditoriale : Les Thresors de la Renaissance – La production d’une bibliothèque numérique sous Omeka envisagée comme outil de recherche

Cher(e)s collègues

Anne Réach-Ngô et Richard Walter vous invitent à la quatrième séance du séminaire « Génétique éditoriale de la première modernité. De l’édition critique à l’analyse de corpus ».

Anne Réach-Ngô et Richard Walter
Les Thresors de la Renaissance. La production d’une bibliothèque numérique sous Omeka envisagée comme outil de recherche

Jeudi 15 mars 2018, de 15h à 17h, ITEM, salle de conférence, centre Pouchet, 57 rue Pouchet, 75017 Paris.


Continuer la lecture

Séminaire Génétique éditoriale : Marie-Luce Demonet, Comment traiter les recueils ? L’exemple des Discours non plus mélancoliques que divers …

Prochaine séance du séminaire « Génétique éditoriale de la première modernité,2017-2018 – De l’édition critique à l’analyse de corpus »

Jeudi 7 décembre 2017, 15h-17h

ITEM (salle 159, 59/61, rue Pouchet 75017 Paris, http://www.pouchet.cnrs.fr/plan.htm)

———————–

Comment traiter les recueils ? L’exemple des Discours non plus mélancoliques que divers (1547-1556), attribués à Elie Vinet.


par Marie-Luce Demonet (Bibliothèques virtuelles humanistes, BVH, CESR, Tours)

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité – « De l’édition critique à l’analyse de corpus »

Séminaire organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes ».

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la sixième séance

17 mai 2017,  ITEM, Paris 17e.

Rencontre avec Rudolf Mahrer (Université de Lausanne)

Comment éditer les oeuvres réécrites après publication ?

La présentation de R. Mahrer a montré le renouvellement des études génétiques (cf le n° 44 de Genesis qu’il a dirigé, « Après le texte », qui vient de paraître) à la lumière de la prise en compte des phénomènes de publication, qui conduisent à ‘interroger les « transformations  des conditions d’exercice de la réécriture », tant pour le livre industriel que pour le livre artisanal de la première modernité.

Continuer la lecture

Joyeuses Inventions

(projet en cours d’élaboration sur la plate-forme e-Man)

Le projet « Joyeuses Inventions » relève d’une démarche expérimentale visant à produire une édition numérique d’un recueil de textes poétiques paru à plusieurs reprises au XVIe siècle sous les titres de Trésor des joyeuses inventions du parangon de poésies et Parangon des joyeuses inventions de plusieurs poètes de notre temps.

Continuer la lecture

Rudolf Mahrer, Comment éditer les oeuvres réécrites après publication ?

Mercredi 17 mai 2017, 9h30-11h30, à l’ITEM, 57-59 rue Pouchet 75019 Paris, salle de conférences. Plan d’accès : http://www.pouchet.cnrs.fr/acces

Rudolf Mahrer

(Université de Lausanne)

« Comment éditer les oeuvres réécrites après publication ? Présentation de la collection numérique Variance« 

Continuer la lecture

Le Thresor des joyeuses inventions à Lausanne

Le 13 avril 2017, Anne Réach-Ngô a présenté au séminaire de Rudolf Mahrer (Université de Lausanne) le travail d’édition critique mené dans le cadre du séminaire « Genèse éditoriale de la première modernité. Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité. Enjeux, Méthodes, Outils » (org. Anne Réach-Ngô & Richard Walter).

Continuer la lecture

Trésors de bibliothèques américaines (II)

Le 28 mars 2017, à la Regenstein Library (bibliothèque de l’université de Chicago), Anne Réach -Ngô a présenté le projet Thresors de la Renaissance sur la plateforme e-Man, dans le cadre de la journée franco-américaine « Trésors de bibliothèques américaines » de l’Atelier XVIe siècle de l’Université Paris-Sorbonne.

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la cinquième séance

21 mars 2017,  ITEM, Paris 17e.

L’investigation de corpus poétiques massifs par le biais d’une base de données relationnelle : l’exemple des recueils collectifs de poésies au XVIIe siècle

par Miriam Speyer

Au XVIIe siècle, le recueil collectif devient le mode dominant de publication de pièces poétiques inédites. Ces imprimés, dont F. Lachèvre a dressé l’inventaire au début du xxe siècle, n’a jusqu’à présent fait l’objet d’aucune analyse systématique suivie. Une des raisons en est sans doute que l’étude du genre éditorial qu’est le recueil collectif de poésies pose des questions méthodologiques particulières, le choix d’un corpus représentatif de recueils confrontant le chercheur à un nombre de pièces poétiques trop élevé pour tous les étudier dans le détail. Comment, dès lors, rendre compte à la fois des recueils ainsi que de leur évolution et des pièces qu’ils contiennent ?

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la quatrième séance

28 février 2017,  ITEM, Paris 17e.

Visualisation des variantes textuelles, approches quantitative et qualitative

1. Choix méthodologiques et définition du projet éditorial

Lors de la quatrième séance, on est revenu sur les choix initiaux visant à définir le projet
d’édition critique du Thresor des joyeuses inventions et les questionnements que cela
nécessite d’aborder avant de poursuivre une telle édition numérique.

Continuer la lecture

Trésors de bibliothèques américaines (I)

Le 28 mars 2017, Anne Réach-Ngô présentera la bibliothèque numérique Thresors de la Renaissance de la plateforme e-Man, à l’occasion de la journée franco-américaine « Trésors de bibliothèques américaines » organisée à Chicago par l’Atelier XVIe siècle de l’Université Paris-Sorbonne (The Regenstein Library & The Newberry Library, Chicago).

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la troisième séance

17 janvier 2017,  ITEM, Paris 17e.

Restituer en ligne la circulation des pièces poétiques dans les compilations et recueils de la première modernité

L’élaboration d’une édition critique telle qu’on l’envisage du Thrésor des joyeuses inventions (TJI) nécessite de substituer à la notion d’œuvre entendue comme une succession d’unités éditoriales au titre similaire (chacune définies par un éditeur,  une date de publication, un contenu et une mise en page spécifique) une conception de l’œuvre comme corpus de textes dont les configurations elles-mêmes concourent à la littérarité de l’œuvre.  Si l’on considère que le TJI se présente comme la somme des pièces de l’ensemble des éditions ainsi intitulées, suivant différentes configurations – présupposé à discuter dont il faudra affiner la formulation et identifier tous les enjeux et implications –, les ajouts, suppressions, déplacements, réécritures qui transforment chacune des éditions participent de l’identité de l’œuvre.

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la deuxième séance

13 décembre 2016, ITEM, Paris 17e.

Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité.

Quels méthodes et outils ?

La séance du 13 décembre a consisté à confronter la définition des enjeux présentés lors de la première séance (spécificités des textes produits et imprimés au cours de la première modernité, pertinence des outils numériques d’édition, de visualisation et d’exploitation) à un corpus, que l’on a défini à trois niveaux :

Continuer la lecture