Archives par étiquette : Thresor

Les Thresors de la Renaissance à la journée d’étude « La mise en oeuvre » (Venise, 16 mai 2019)

Dans le cadre de la journée d’étude « La mise en oeuvre. Genre auctorial et format éditorial dans la littérature narrative des XVIe et XVIIe siècles » organisée par Magda Campanini (Università Ca’Foscari Venezia) et Gilles Polizzi (Université de Haute-Alsace), Anne Réach-Ngô présentera le corpus des Thresor envisagé comme genre éditorial, et l’incidence d’un tel genre sur le corpus des textes narratifs « mis en thresor » : « Mise en Thresor et transferts génériques au XVIe siècle, entre narrativité et discursivité ».

Pour en savoir plus, consulter sur le carnet de recherche La Roue à Livres : Les Thresors de la Renaissance à la journée d’étude « La « mise en oeuvre ». Genre auctorial et format éditorial dans la littérature narrative des XVIe et XVIIe siècles » (Venise, 16 mai 2019)

Thresors de la Renaissance à la journée d’études « Construire, accumuler et diffuser les savoirs à l’époque moderne » (Poitiers, 7 mars 2019)

Anne Réach-Ngô présentera le corpus des Thresors de la Renaissance sur EMAn

avec sa communication « Thresors historiques et géographiques de la Renaissance, compiler des savoirs pour quels usages ? » lors de la journée d’études « Construire, accumuler et diffuser les savoirs à l’époque moderne », organisée par Pascal Duris (SPH), Guilhem Farrugia (U. de Poitiers), Violaine Giacomotto (TELEM) et Dominique Moncond’huy (U. de Poitiers).

Voir une présentation de la communication sur le carnet La Roue à livres

Voir le programme de la journée

Le Thresor des joyeuses inventions au colloque « L’éditeur à l’œuvre » (Bâle, 11-13 octobre 2018)

Le processus d’éditorialisation engagé par l’équipe Joyeuses Inventions a été présenté lors du colloque « L’éditeur à l’œuvre : reconsidérer l’auctorialité » organisé par Dominique Brancher, Gaëlle Burg (Université de Bâle) et Giovanni Berjola (Université de Nancy).

Samedi 13 octobre Anne Réach-Ngô : « Éditer un recueil de la Renaissance aujourd’hui, de l’imprimeur-libraire à l’éditeur numérique. Le cas du Thresor des joyeuses inventions (1554-1599) ».

Génétique éditoriale de la première modernité – “Transmettre en ligne les corpus de la première modernité : modes exploratoires et expériences de visualisation”

Séminaire organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes ».

Programme du séminaire
Année 2018-2019

Mardi 6 novembre 2018, 15h-17h (centre Pouchet) : Anne Réach-Ngô et Richard Walter – Introduction du séminaire

 

Continuer la lecture

Étudier les Trésors de la Renaissance aujourd’hui : outils, méthodes et enjeu

Mercredi 26 septembre 2018, Magda Campanini & Anne Réach-Ngô présenteront la conférence “Étudier les Trésors de la Renaissance aujourd’hui : outils, méthodes et enjeu” lors du colloque Un trésor de textes. Images, présences et métaphores du trésor dans la langue et la littérature françaises” (Padoue, 26-28 septembre 2018) organisé par la Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francesa (SUSLLF).

Voir le site du colloque : Un trésor de textes

La bibliothèque numérique des Thresors de la Renaissance, un observatoire de la culture française du XVIe siècle ?

EMAN sera évoqué lors de la conférence d’Anne Reach-Ngô, “La bibliothèque numérique des Thresors de la Renaissance, un observatoire de la culture française du XVIe siècle ?” lors du colloque “Des données aux savoirs : les enjeux du numérique dans la recherche en Sciences Humaines et Sociales”, le 2 octobre à la Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme-Alsace (MISHA) à Stransbourg (http://www.misha.fr/sites/5/File/donnees-savoir-prog4-web.pdf).

Un nouveau groupe de travail : Génétique XVI-XVII (ITEM)

Un nouveau groupe de travail « Génétique XVI-XVII » (dir. Guillaume Peureux et Anne Réach-Ngô) a été créé à l’ITEM : voir sa présentation sur le carnet de recherche La Roue à Livres “Compilation, remaniement et circulation des écrits de la première modernité”.

Il interviendra sur les projets Thresors de la Renaissance et Thresors des joyeuses inventions.

Séminaire Génétique éditoriale : Les Thresors de la Renaissance – La production d’une bibliothèque numérique sous Omeka envisagée comme outil de recherche

Cher(e)s collègues

Anne Réach-Ngô et Richard Walter vous invitent à la quatrième séance du séminaire “Génétique éditoriale de la première modernité. De l’édition critique à l’analyse de corpus”.

Anne Réach-Ngô et Richard Walter
Les Thresors de la Renaissance. La production d’une bibliothèque numérique sous Omeka envisagée comme outil de recherche

Jeudi 15 mars 2018, de 15h à 17h, ITEM, salle de conférence, centre Pouchet, 57 rue Pouchet, 75017 Paris.


Continuer la lecture

Séminaire Génétique éditoriale : Marie-Luce Demonet, Comment traiter les recueils ? L’exemple des Discours non plus mélancoliques que divers …

Prochaine séance du séminaire “Génétique éditoriale de la première modernité,2017-2018 – De l’édition critique à l’analyse de corpus”

Jeudi 7 décembre 2017, 15h-17h

ITEM (salle 159, 59/61, rue Pouchet 75017 Paris, http://www.pouchet.cnrs.fr/plan.htm)

———————–

Comment traiter les recueils ? L’exemple des Discours non plus mélancoliques que divers (1547-1556), attribués à Elie Vinet.


par Marie-Luce Demonet (Bibliothèques virtuelles humanistes, BVH, CESR, Tours)

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité – “De l’édition critique à l’analyse de corpus”

Séminaire organisé par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Il est fréquent que la circulation des textes sous forme manuscrite et imprimée – avant, pendant et après leurs divers processus de publication – entraîne, notamment aux XVIe et XVIIe siècles, des réécritures, augmentations et reconfigurations de l’oeuvre littéraire. Appréhender les spécificités de la genèse de ces oeuvres produites avant l’ère du livre industriel présuppose dès lors de penser conjointement, et dans un processus non nécessairement linéaire, l’étape de la mise en texte et celle de la mise en livre. Si l’hypothèse d’une génétique textuelle sans brouillons d’auteur (A. Grésillon, B. Beugnot, M. Jeanneret, P. Dandrey), de même que celle d’une génétique éditoriale (J.-M. Adam, R. Mahrer, V. Nicollier-Saraillon), ont déjà nourri l’étude des textes modernes, l’analyse du statut de la « variante éditoriale », et de ce qu’on pourrait appeler un « brouillon d’éditeur » (A. Réach-Ngô), mérite d’être posée spécifiquement en ce qui concerne les périodes dites « anciennes ».

Continuer la lecture

Génétique éditoriale de la première modernité _ compte rendu de la sixième séance

17 mai 2017,  ITEM, Paris 17e.

Rencontre avec Rudolf Mahrer (Université de Lausanne)

Comment éditer les oeuvres réécrites après publication ?

La présentation de R. Mahrer a montré le renouvellement des études génétiques (cf le n° 44 de Genesis qu’il a dirigé, « Après le texte », qui vient de paraître) à la lumière de la prise en compte des phénomènes de publication, qui conduisent à ‘interroger les « transformations  des conditions d’exercice de la réécriture », tant pour le livre industriel que pour le livre artisanal de la première modernité.

Continuer la lecture

Joyeuses Inventions

(projet en cours d’élaboration sur la plate-forme e-Man)

Le projet « Joyeuses Inventions » relève d’une démarche expérimentale visant à produire l’édition critique numérique d’un recueil de textes poétiques paru à quatre reprises au XVIe siècle (1554, c. 1556, c. 1568 et 1599) sous le titre de Trésor des joyeuses inventions du parangon de poésies.

Continuer la lecture

Rudolf Mahrer, Comment éditer les oeuvres réécrites après publication ?

Mercredi 17 mai 2017, 9h30-11h30, à l’ITEM, 57-59 rue Pouchet 75019 Paris, salle de conférences. Plan d’accès : http://www.pouchet.cnrs.fr/acces

Rudolf Mahrer

(Université de Lausanne)

“Comment éditer les oeuvres réécrites après publication ? Présentation de la collection numérique Variance

Continuer la lecture

Le Thresor des joyeuses inventions à Lausanne

Le 13 avril 2017, Anne Réach-Ngô a présenté au séminaire de Rudolf Mahrer (Université de Lausanne) le travail d’édition critique mené dans le cadre du séminaire « Genèse éditoriale de la première modernité. Publier en ligne les variantes éditoriales des textes de la première modernité. Enjeux, Méthodes, Outils » (org. Anne Réach-Ngô & Richard Walter).

Continuer la lecture

Trésors de bibliothèques américaines (II)

Le 28 mars 2017, à la Regenstein Library (bibliothèque de l’université de Chicago), Anne Réach -Ngô a présenté le projet Thresors de la Renaissance sur la plateforme e-Man, dans le cadre de la journée franco-américaine “Trésors de bibliothèques américaines” de l’Atelier XVIe siècle de l’Université Paris-Sorbonne.

Continuer la lecture